LA COUR PONTIFICALE D'AVIGNON

Notre compagnie de reconstitution médiévale est organisée en association loi 1901.

Elle a été fondée en 2000 et n'a jamais cessé ses activités depuis.

Nous présentons nos activités essentiellement sur des fêtes médiévales en France mais aussi parfois en d'autres lieux historiques d’Europe.

Nous proposons une représentation de la vie des papes d'Avignon et de leur Cour au XIVème siècle ainsi que des ateliers et des animations pédagogiques, des saynètes originales et une animation de vie de camp.

Nous participons également aux activités inter-compagnies.

LES PRÉLATS

LES PRÉLATS

Sur les lieux de nos déplacements vous trouverez tout d'abord un campement de prestige, établi pour accueillir nos prélats.

C'est ainsi que vous pourrez y croiser Pape, cardinaux, évêques, moines et nonnes.

Revêtus de costumes fastueux et évoluant parmi un riche mobilier, ils sont le reflet de notre exigence vis à vis de la tenue du camp pontifical, que nous voulons digne de leur statut.

Siégeant en leurs cathèdres, sous un auvent largement ouvert, nos prélats se prêtent volontiers aux questions du public concernant leurs fonctions, leurs places dans la hiérarchie ecclésiastique, et plus généralement tout ce qui touche à la riche histoire de la papauté d'Avignon.

LA GARDE PONTIFICALE

LA GARDE PONTIFICALE

La sécurité des ecclésiastiques est assurée par la garde, reconnaissable à l'héraldique pontificale, les clés de Saint-Pierre, qui est arborée sur ses tuniques, ses boucliers et ses oriflammes.

Dirigée par un capitaine d'armes elle est composée de sergents encadrés par des chevaliers. Ces derniers se distinguent par le port de leurs armoiries par-dessus la cuirasse.

Venus, durant leur longue histoire, d'une branche issue de l'ordre hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem ce sont des militaires formés à la discipline et entraînés aux diverses formes de combat médiéval. La lance et l'épée sont leurs armes, qu'ils placent, lorsqu'ils ne combattent pas, au côté des pièces d'armures, sur un râtelier exposé au public.

LE MARIAGE MÉDIÉVAL

LE MARIAGE MÉDIÉVAL

Il est très intéressant d'observer la façon dont se déroulait la cérémonie du mariage aux temps médiévaux.

Grâce aux recherches historiques auxquelles nous nous sommes consacrés nous pouvons faire partager avec la plus grande authenticité les singularités du mariage tel qu'il était célébré au sein de l'Église dans la Provence du XIVème siècle.

C'est ainsi que nos évêques sont amenés à pratiquer la reconstitution de ce cérémonial, en présence du public, au profit des personnes désireuses de participer à la scène et faire l'expérience d'une union selon ce rite très ancien.

L'INQUISITION

L'INQUISITION

Avec pour livre de chevet le manuel de l'inquisiteur rédigé au XIIIème siècle par le moine dominicain Bernardo Gui (Guidoni) nous proposons un spectacle saisissant de la pratique inquisitoriale au moyen âge.

La machine de torture et ses cruelles roues dentées trône au centre de la scène, cependant que le grand inquisiteur, entre cynisme, foi inébranlable et grande autorité traque par tous les moyens le traître à la foi catholique, la sorcière démoniaque et tous les comportements considérés par l'Église de l'époque comme des dévoiements passibles de peines allant jusqu'à la condamnation au bûcher.

La défense désespérée des accusés face à un procureur impitoyable donne à ce spectacle une force et un caractère dramatique indéniables.

Les dialogues et le jeu des acteurs répondent cependant à un souci essentiellement didactique et sont conçus de façon à ne pas effrayer les plus jeunes.

APOTHICARIUS PAPAE

APOTHICARIUS PAPAE

L'apothicaire attaché aux soins du pontife est à son poste, savant en bien des choses ignorées de beaucoup d'entre nous aujourd'hui.

Ce stand pédagogique est ouvert tout au long de la journée. Il est également animé ponctuellement pour exposer un thème précis parmi ceux dont il est chargé :
- Herboristerie
- Table médiévale, cuisine et boisson
- Hygiène et beauté
- Textile, tissage, broderie et teinture
- Architecture et maîtrise d'ouvrage

L'émergence grandissante de la conscience écologique rend cette animation très attractive pour les visiteurs.

LES MOINES COPISTES

LES MOINES COPISTES

Il n'est pas de bonne administration au sein d'un corps ecclésiastique tel que le nôtre sans le scriptorium et ses moines copistes qui, penchés sur leur lutrin, se livrent à l'art délicat et patient de la calligraphie. 

Cette activité trouve au sein de la Cour Pontificale le cadre idéal pour montrer ce qu'était la principale raison d'être des copistes à l'époque médiévale : la reproduction de textes religieux et la rédaction de documents d'importance, tels que bulle papale, attribution de charges, répartition de l'impôt, consignes pour l'expression de la foi.

LE PESTIFÉRÉ

LE PESTIFÉRÉ

Nous voici ici en présence d'un habitant porteur de tous les signes de la maladie et qui s'effondre publiquement.

Transporté sous les cris horrifiés des témoins il est présenté au médecin du pape. Les spectateurs peuvent alors assister à l'intervention de ce praticien selon les méthodes de l'époque. Un héraut commente les gestes du soignant et évoque la mémoire du grand Guy de Chauliac, considéré depuis lors comme un précurseur de la chirurgie moderne.

Ce spectacle d'évocation de la grande peste de 1348 ne peut que parler d'une manière actuelle et brûlante à l'esprit de nos visiteurs. Elle les invite à une intéressante mise en perspective des vagues d'épidémies qui encore de nos jours continuent d'affecter l'humanité.

COMBATS DE BRAVOURE

COMBATS DE BRAVOURE

La papauté a pour souci de maintenir en permanence la capacité d'intervention de la garde pontificale. C'est ainsi que sont organisés régulièrement, en public, des combats singuliers destinés à éprouver la bravoure des sergents et chevaliers.

Sous le regard exigeant des prélats et du capitaine d'armes le personnel militaire se livre, en champ clos à des duels très engagés au cours desquels les meilleurs pourront être sélectionnés pour s'élever en grade.

Autour du carré de combat protégé par les gardes le public se laisse gagner par les puissantes émotions que provoquent attaques et parades sans merci exécutées, épées et boucliers en main au plus près des conditions réelles.

Notre souci d'offrir le spectacle d'une reconstitution la plus exacte ne nous dispense pas cependant d'assurer les meilleures conditions de sécurité, c'est pourquoi nous attachons la plus grande attention à l'encadrement des duels que nous organisons en place publique.

DÉFILÉS ET PARADES

DÉFILÉS ET PARADES

La Cour Pontificale a à cœur, outre son service habituel, de montrer le meilleur d'elle-même dans les défilés et parades.

Elle souhaite particulièrement que ses costumes, son apparat ecclésiastique et militaire, les signes distinctifs de ses diverses charges, son héraldique et d'une manière plus générale son souci d'authenticité soient spécialement remarqués en ces occasions. L'on sait que l'image d'une troupe bien ordonnée, à l'aspect soigné, rejaillit toujours favorablement sur l'ensemble de la manifestation.

Le Capitaine d'armes, choisi pour son autorité et son expérience, se charge d'assurer l'ordonnancement de la troupe et sa cohésion. Il a pour responsabilité de faire valoir l'esprit de dignité et de grandeur des rôles que nous représentons et qui aux yeux du spectateur d'aujourd'hui offrent du moyen âge un aspect intéressant de ces temps d'inconnu, de croyances mais aussi de culture et de savoirs.

ENTRAINEMENT DE LA GARDE

ENTRAINEMENT DE LA GARDE

Une troupe militaire bien constituée se distingue par sa cohésion, sa discipline et son esprit de corps. C'est pourquoi, chaque fois que cela est possible, des exercices d'entraînement sont réalisés à l'intérieur du camp ou à proximité au profit des gardes pontificaux. 

Les regroupements, les manœuvres sous les armes, l'appel aux croisades sont autant d'occasions d'organiser des mouvements de troupe qui ne manquent pas d'intéresser le public. 

Ces entraînements se déroulent le plus souvent spontanément et dans ce cas ne créent pas de contraintes pour l'organisateur.

© La Cour Pontificale d'Avignon 2000-2020